MFR Fougerolles

une retraite bien méritée

Marie-Claude, seulement un au revoir.

Marie-Claude Larrière a travaillé 42 ans pour la MFR de Fougerolles, pas besoin de préciser le nombre de jeunes qu'elle a vu passer sur les bancs de cette école, qu'elle a écoutés, réconfortés, consolés, mais, contre qui elle a du aussi, plus d'une fois, monter le ton durant ces 42 ans.Elle a accueilli les enfants des enfants....deux générations, avec beaucoup elle a tissé des liens solides, d'amitié, des liens presque familiaux, c'est ce qui fait la particularité des Maisons familiales, cette proximité entre les jeunes et l'équipe des encadrants.

Marie-Claude était maîtresse de maison, c'est à dire qu'elle s'occupait de la cuisine, l'accueil, la gestion, l'entretien de la maison, l'internat, c'est à dire en bref du bien-être des jeunes... Ce qui ne l'a pas empêchée de crier parfois... Comme le disait le Président de la MFR, Philippe Grandemange: "ta voix perçante resonnera encore longtemps dans les murs de la MFR...".

Marie-Claude savait tout à la fois se faire aimer et se faire respecter, et la cuisine de la MFR de Fougerolles a toujours été réputée pour sa qualité.
Elle a très profondément marqué la Maison Familiale de sa personnalité et de son engagement auprès de la MFR. Sylvain Dume qui a pris la suite saura perpétuer cette tradition. Formé par Marie-Claude, il a repris le flambeau avec les mêmes principes et son travail est déjà très apprécié.

Les membres du Conseil d'Administration, salariés, anciens membres, de la MFR se sont réunis vendredi  février pour un moment de convivialié autour de Marie-Claude. Un vélo électrique, entre autres cadeaux, lui permettra de venir voir ses anciens collégues à la MFR régulièrement.Elle sera toujours la bienvenue. Tous ceux qui sont ou ont été à la MFR, jeunes et moins jeunes, lui souhaitent une très longue et très agréable retraite.

Hébergement week-end
Diaporama
Nous trouver